=
menu
english
Consulter l'article :
UN CONCEPT ORIGINAL & UNIQUE.

IL OFFRE UNE ALTERNATIVE À L’ENREGISTREMENT ACOUSTIQUE D’UN ORCHESTRE SYMPHONIQUE.
IL PERMET DE SYNCHRONISER EN TEMPS RÉEL UN ORCHESTRE SYMPHONIQUE VIRTUEL À UN MONTAGE-IMAGES.
Cette alternative n’est pas une solution low-cost pour la réalisation de la bande originale d’un film, d’un documentaire, ou d’un spot publicitaire...
Les fonctionnalités qui le composent en font un outil puissant et maitrisé, conçu dans un esprit particulièrement rigoureux en matière de musicalité, vraisemblance et expressivité instrumentales.
Il est le fruit d’un travail constant sur plusieurs années, actualisé en permanence :
  • - au gré des innovations technologiques (traitements du son, logiciels et plug ins novateurs) qui sont incorporés au sein du système selon leur valeur ajoutée.
  • - au gré des nouvelles collections instrumentales ayant un intérêt en terme de techniques de jeu ou de couleur originales.
TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA EST LE SEUL À REGROUPER AU SEIN D’UN MÊME SYSTÈME TOUTES LES COMPOSANTES
NÉCESSAIRES À LA PERFORMANCE EN TEMPS RÉEL D’UN
ORCHESTRE SYMPHONIQUE DANS UNE SALLE D’ENREGISTREMENT :

LES MEILLEURES TECHNIQUES DE JEU
DES MEILLEURS INSTRUMENTS VIRTUELS

Le TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA fonctionne avec l’utilisation de tous les instruments de l’orchestre symphonique, des plus essentiels dans les cordes, les vents, les cuivres ou les percussions, jusqu’aux instruments secondaires, indispensables pour la richesse de l’accord. Chaque instrument est manipulé individuellement, avec son propre principe de jeu. A ce propos, les meilleures techniques des meilleures collections instrumentales ont été sélectionnées et intégrées au système virtuel. Dans la sélection, la richesse des instruments est prise en compte au même titre que la vraisemblance ou l’originalité de jeu.
L’ensemble des différentes collections couvre toutes les techniques conventionnelles : grâce à leurs différences, elles permettent l’expression de couleurs complémentaires, jusqu’aux effets les plus saisissants lorsqu’on les superpose.

MODÉLISATION D’UNE SALLE D’ENREGISTREMENT

Le TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA fonctionne grâce à la modélisation virtuelle d’une salle d’enregistrement, dans laquelle sont placés les instruments de façon conventionnelle (placement film / basses au centre).
Un ensemble complexe de fonctionnalités permet la restitution d’un espace cohérent... dont on a enlevé les tous les défauts ! Calcul des dimensions, des réflexions de côté et du mur frontal, simulation des différentes prises de micro (individuel, arbre Decca et fond de salle), interaction des instruments entre eux, calcul des distances... mais sans les problèmes de résonances, de retours intempestifs du son, inhérents aux enregistrements acoustiques.
Bien entendu, la salle est entièrement sous automation, à l’acoustique et aux dimensions facilement modulables selon le contexte.

PRÉSENCE PARFAITE DE CHAQUE INSTRUMENT

Le problème d’un orchestre dans un espace à sa mesure est que certains instruments disparaissent dans le mixage, en particulier lorsque la musique est associée au reste de la bande son. Si on utilise un système de compression dynamique conventionnel, elle ramène les instruments au premier plan, certes, mais au détriment de la spatialisation.
Le TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA fonctionne avec un système dynamique singulier, composé de traitements audio spécifiques à l’ensemble, aux pupitres séparés et au système de spatialisation : ce processus permet à tous les instruments d’être amenés dans une « zone d’intelligibilité », sans aucune perte d’impression spatiale.

UN ORCHESTRE EN TEMPS RÉEL

Chaque instrument est à sa place au sein de l’orchestre, au bon volume selon sa nature et son développement sonore, les processus de dynamique sont opérationnels, ainsi que les systèmes de spatialisation : la composition peut alors commencer...
Au cours de l’élaboration de l’arrangement, le système d’automation donne à chaque instrument les instructions nécessaires à son expression. La composition prend forme grâce à l’expression réelle de chaque instrument dans des conditions acoustiques similaires à la réalité,

Il n’y a pas de phase de maquette, pas de phase de mixage : c’est donc un résultat formel définitif, immédiat et pour autant, constamment modifiable selon l’évolution du travail.

COMPATIBILITÉ AVEC LE SUPPORT-IMAGE

Plus qu’une simple synchronisation de la musique avec l’image,
le TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA offre une synchronisation permanente de l’orchestre symphonique avec l’image.


Ainsi, chaque changement du montage-images peut être adapté en temps réel, sans changement formel. Il en va de même pour chaque modification d’arrangement, changement de tempo, d’ambiance, de dimension de salle, ou même... d’interprètes : la même partition peut commander un instrument dans une collection différente, une collection de cordes anglaises par exemple, très fine et délicate, à la place d’une collection américaine, plus hollywoodienne dans son expression. Les différents processus de traitement audio sont conçus pour adapter la partition musicale directement à la diffusion audio-visuelle, cinéma, télévision, ou web, sans intervention ultérieure, le système étant pré-réglé et optimisé dans ce sens par avance.
La bande-son prend forme progressivement au fur et à mesure de la composition, avec son entière capacité émotionnelle. Le réalisateur en prend connaissance et mesure dès le départ la pertinence de la proposition musicale : s’il valide un morceau, celui ci restera sous cette forme, sans craintes qu’il soit déformé par un enregistrement ultérieur. Et si la proposition musicale ne convint pas, pas d’hésitation, car il n’y aura pas à trouver plus tard ce qu’il n’y a pas maintenant...

COMPARAISON ENTRE LES DEUX SYSTÈMES

Orchestre acoustique   TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA
Oui, si de bons instrumentistes
dotés de bons instruments ont été retenus
Qualité instrumentale Oui, grâce aux progrès considérables des collections virtuelles
Oui, si du temps est consacré pour la mise en place des morceaux (1h pour 5 mn de musique environ, selon difficulté) Qualité de jeu Oui. Pas de contrainte de temps pour une programmation / direction instrumentale parfaite
Quand elle en a...
Élimination plus ou moins possible des défauts de la salle, matériaux et dimensions
Qualité de la salle Oui. Contrôlée à tous les niveaux / Adaptée au média-film
Uniquement après l’enregistrement, voir le mixage, soit à la fin du projet CHANGEMENT DE COULEUR SONORE Oui, grâce aux différentes collections instrumentales, et l’interactivité du sytème
Non FORME DÉFINITIVE Immédiate
Impossible après enregistrement, sauf rallonge budgétaire POSSIBILITÉ DE REMIXER, DÉVELOPPER LA MUSIQUE ULTÉRIEUREMENT Oui, récupération des lignes de commandes instrumentales, adaptation éventuelle à de nouvelles technologies
Limitées, selon temps et budget POSSIBILITÉ DE MODIFICATIONS Permanente sur chacun des postes de la musique (composition, tempo, arrangement, mixage, instruments…)
Nécéssaire et limité par le budget définitif une fois terminé MIXAGE Non. Réalisé par anticipation (principe du système) Adaptation rapide au projet
Limitées selon budget et talent des interprètes RECHERCHE MUSICALE, TENTATIVES NOUVELLES Oui, système aussi conçu dans ce sens
Possible / enregistrement au clic ADAPTATION AU MONTAGE-FILM À l’image près / adaptation permanente aux nouveaux montages
3000 à 10 000 euros par séance de 3h selon pays d’enregistrement et talent des interprètes ( 4 à 7mn de musique enregistrée environ) COÛT Forfaitaire, relatif à l’amélioration constante du système Extrêmement faible en comparaison
C’est l’orchestre acoustique !..

lorsque la bande-son a été parfaitement gérée par de nombreux collaborateurs avant l’entrée au studio, (orchestrateur/ copistes/gestionnaires d’orchestre/ gestionnaire de salle/ingénieur du son…) lorsque du temps de répétition, d’enregistrement et de mixage sont consacrés, soit une organisation et un budget très lourd.
FINALEMENT,
QUEL EST LE MEILLEUR SYSTÈME ?…
C’est le TOTAL VIRTUAL ORCHESTRA !..

Lorsque l’on désire un résultat singulier, précis, maitrisé, modifiable en permanence et pour autant expressif en musicalité, pour un budget raisonnable et adapté aux productions actuelles.